Etudes, enquêtes et publications

2 Deshydratation & cognition et bien être

Conséquence d’une déshydratation sur les fonctions cognitives
et le bien-être (1,2)

Dans la littérature scientifique, il existe différents travaux de recherche montant une altération des fonctions cognitives en cas de déshydratation associée à de fortes chaleurs et à la pratique d’activités physiques.
Deux publications récentes, portant sur des sujets sains, ont apporté de nouvelle données sur l’impact chez des sujets sains d’une déshydratation modérée sur les fonctions cognitives et l’humeur.

Ces 2 études réalisées à l'Université du Connecticut aux Etats-Unis, ont été basées sur des procédures de travail identiques : la première portait sur un groupe de 26 hommes et la seconde sur 25 femmes.
Hommes et femmes ont été soumis à 3x40 min d’exercice physique d’intensité modérée dans trois conditions différentes. Dans la condition « hydraté », toutes les pertes de fluides ont été remplacées ; dans les deux conditions « déshydraté », seules trois prises d’eau de 100 ml étaient autorisées, et durant l’une de ces périodes la déshydratation était accentuée par la prise d’un diurétique.

Pour évaluer le niveau de déshydratation, la masse corporelle a été mesurée à l'aide de balances de grande précision. En moyenne dans les conditions « déshydratés », le taux de déshydratation observé chez les hommes a été de 1,59% et chez les femmes de 1,36%.

 

Les résultats ont montré qu'une déshydratation légère affectait négativement l'humeur et la capacité à se concentrer aussi bien chez les hommes que chez les femmes. En situation de déshydratation légère, hommes et femmes étaient plus enclins à se sentir fatigués et leurs performances cognitives s'en trouvaient diminuées, en particulier la vigilance. Les hommes avaient davantage tendance à présenter des symptômes de dégradation de la mémoire à court-terme.

Globalement, les femmes étaient plus sensibles à la déshydratation que les hommes. Elles se plaignaient plus souvent de maux de tête, de fatigue, confusion et manque d'énergie. En situation de déshydratation, les femmes trouvaient également plus difficile de pratiquer une activité physique d'intensité modérée.

Ces études démontrent l'importance de maintenir un niveau optimal d'hydratation pendant les activités quotidiennes normales et pendant la pratique modérée d'une activité physique. Hommes et femmes seront plus performants et se sentiront mieux s'ils maintiennent une hydratation totale à travers l'absorption régulière d'eau.
Par ailleurs, les populations vulnérables, telles que les personnes âgées et les enfants, pourraient se montrer plus sensibles aux effets négatifs de la déshydratation sur l'humeur et les performances cognitives, ces dernières hypothèses restant à confirmer.

Références :

  • Ganio, M.S. et al. Mild dehydration impairs cognitive performance and mood of men. British Journal of Nutrition 2011 ; 106(10),1535-1543 ;
  • Armstrong, L.E et al.. Mild dehydration affects mood in healthy young women. Journal of Nutrition 2012. vol. 142 no. 2, 382-388.

Chiffres clés

Selon une étude du Credoc, 70% des français boivent moins d'1,5 litre d'eau par jour.

Selon une étude du Credoc, 70% des français boivent moins d'1,5 litre d'eau par jour.

 

En savoir plus
50, C'est le nombre de jours necessaires à notre corps pour renouveler 99% de son eau.

50, C'est le nombre de jours necessaires à notre corps pour renouveler 99% de son eau.

 

En savoir plus

Made in Atelier Sherfi