Cycle de l'eau plate et de l’eau gazeuse, une belle histoire naturelle

Le cycle de l'eau minérale naturelle commence toujours dans les nuages, quand l’évaporation au niveau de la mer et du sol provoque leur formation, et que, chargés d’eau, ces nuages voyagent au gré du vent pour rejoindre des territoires préservés. Les eaux de pluie et de fonte de neige issues des nuages s'infiltrent profondément dans le sous-sol des impluviums de nos sources. Désormais engagées dans des voies géologiques millénaires, les gouttes d’eau vont acquérir, au contact des roches, une minéralisation stable et caractéristique. Naturellement pures à la source, elles sont l’empreinte d’un terroir unique.

Parcours de l'eau plate evian

Dans les Alpes, c'est au cours d'un parcours souterrain de plus de 15 ans que l'eau minérale naturelle evian, protégée par la moraine et filtrée par les sables glaciaires, acquiert son équilibre minéral unique et sa pureté.

En savoir +

Parcours de l'eau pétillante La Salvetat

Dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc, l'eau de la Salvetat s'écoule au sein de failles par lesquelles remonte du gaz carbonique naturel. C'est de cette rencontre que naissent, au village de La Salvetat-sur-Agoût, ses fines bulles naturelles*
*Pour plus de pétillance, les fines bulles naturelles de Badoit sont ensuite renforcées en gaz carbonique.

En savoir +

L’impluvium : le berceau des sources

L’impluvium désigne la zone d’infiltration des eaux de pluie et de fonte de neige, qui donneront ultérieurement naissance à l’eau minérale naturelle.
Celui d'evian, par exemple, est un vaste espace naturel de 35 km² situé au cœur des Alpes, sur le plateau de Gavot. Il est recouvert majoritairement de forêts, de prairies et de zones humides.
Les impluviums d'evian, de Volvic, de Badoit et de La Salvetat font l'objet
d'un haut niveau de protection environnementale.

espace naturel

Made in Atelier Sherfi